Piscine - 1931

La plus grande piscine d'Europe d'avant guerre

La célèbre piscine de Paris-Plage avant guerre, la plus belle piscine d'Europe
La célèbre piscine de Paris-Plage avant guerre, la plus belle piscine d'Europe
L'impressionnant plongeoir d'avant guerre de l'ancienne piscine de Paris-Plage
L'impressionnant plongeoir d'avant guerre de l'ancienne piscine de Paris-Plage

Une piscine qui fit la gloire de Paris-Plage

Créée en 1929 par l’architecte André Bérard, la piscine marine du Touquet-Paris-Plage fut inaugurée le 28 Mai 1931 et décrite comme la plus grande piscine d’Europe. Le grand plongeoir reliait les deux cheminées de la chaufferie et cadrait le couché de soleil au sortir de la rue St Jean. Ayant les dimensions Olympiques d’avant la seconde guerre mondiale, elle mesurait 66,66 m de long sur 25 m de large avec une profondeur allant de 0,60 m à 5 m au niveau du plongeoir. Elle contenait 2 744 m3 d’eau de mer captée devant la plage, filtrée, stérilisée et réchauffée. Quatre plongeoirs aux hauteurs respectives de 1, 3, 5 et 10m renforçaient auprès du public le pouvoir d'attraction du bassin, mais permettaient surtout l'organisation de compétitions de plongeons.

Le public nombreux sur les gradins de l'ancienne piscine de Paris-Plage, lors des démonstrations et compétition de plongeons avant guerre
Le public nombreux sur les gradins de la piscine, lors des démonstrations et compétition de plongeons avant guerre


Les gradins de l'ancienne piscine de Paris-Plage, conçus pour le public
Les gradins de la piscine, conçus pour le public

Une piscine faite pour le public

Pour loger le public, deux gradins disposés en arc autour de la piscine pouvaient accueillir près de 2 000 personnes. La structure était également équipée de 500 cabines, de salles de repos et de massages et complétée de coiffeurs et de librairies. Le très populaire "Bar du soleil", situé à gauche du plongeoir, où l'on venait prendre un verre, mais également acheter son ticket de bain, comptabilisait parfois jusqu’à 5 000 entrées.

L'afluence des visiteurs autour de la piscine de Paris-Plage avant la guerre - le bar du soleil, passage obligé avant l'accès au bassin
L'afluence des visiteurs autour de la piscine avant la guerre - le bar du soleil passage obligé avant l'accès au bassin!
La piscine de Paris-Plage après la guerre
La piscine après la guerre

Le souvenir d'un directeur formidable

Auguste Ducorro fut nommé directeur de la piscine en 1935. Très apprécié de ses employés, certains racontent qu’il les renvoyait chez eux lorsqu’il savait, qu’en fonction du temps, il n’aurait pas besoin d’eux. Sa fille, Arlette Bonas, raconte également qu’elle se souvient que son père portait des chaussures à semelles de crêpe qui glissaient et que, lorsqu’il vérifiait que le bassin avait bien été nettoyé, il lui arrivait d’y glisser entièrement habillé, sous les rires des enfants présents. Disparu en 1987, à l’âge de 93 ans, son fils, Guy, aimait à dire en souriant que « l’air de la piscine conservait drôlement ».

Une renaissance éphémère

Vue aérienne de l'impressionnant complexe de l'ancienne piscine de Paris-Plage
Vue aérienne de l'impressionnant complexe de l'ancienne piscine de Paris-Plage
Reconstruction du nouveau plongeoir de la piscine de Paris-Plage
Reconstruction du nouveau plongeoir de la piscine de Paris-Plage

La restauration de la piscine

Durant la seconde guerre, la piscine ne fut pas épargnée. Non entretenue durant l'occupation allemande et sous l'effet d'un ensablement progressif, le bassin se détériora considérable- ment, tandis que les plongeoirs furent démolis par les allemands. En 1947, on confia à l'architecte Louis Quetelart la restauration des lieux. Celui-ci permit la remise en service du célèbre bassin.

 

Concours de plongeons depuis le nouveau plongeoir de l'ancienne piscine de Paris-Plage - années 1950
Concours de plongeons depuis le nouveau plongeoir - années 1950

Le nouveau plongeoir

Dans le projet de restauration de la piscine, l'architecte Louis Quételart érigea notamment un nouveau plongeoir que l'on considérera comme le symbole de la modernité du Touquet d'après-guerre. En 1950 la piscine rouvrit ses portes. Durant 35 ans la piscine retrouva son succès au rythme de ses manifestations. Cependant la non-conformité des lieux avec les règlements en vigueur et ses coûts importants de fonctionnement, condui- sirent à abandonner la piscine. Elle fut détruite et remplacée par l'actuel parc de loisirs aquatiques, l'aqualud. Le plongeoir des années 1950, aujourd’hui intégré aux installations de l'Aqualud, demeure le seul témoignage de cette construction.

Le plongeoir des années 1950 de l'ancienne piscine de Paris-Plage préservé au coeur des installations de l'Aqualud - vu depuis la plage
Le plongeoir des années 1950 de l'ancienne piscine de Paris-Plage préservé au coeur des installations de l'Aqualud - vu depuis la plage

Une piscine spectacle

Défilé de mode des années folles au bord de l'ancienne piscine de Paris-Plage
Défilé de mode des années folles au bord de l'ancienne piscine de Paris-Plage
La piscine de Paris-Plage, temple de la natation et lieu de rassemblement
La piscine de Paris-Plage, temple de la natation et lieu de rassemblement

Un lieu de fête sur la plage

La piscine de Paris-Plage, de par son bassin d'eau de mer aux dimensions impressionnantes, offrait un formidable plan d'eau, propice à l'organisation de concours de plongeons et de compétitions de water-polo. Mais bien au delà des joies de la natation, elle était également le théâtre de nombreuses fêtes où l'on utilisait la piscine comme un décor fabuleux face à la mer. Ainsi, se sont multipliés durant les années folles les défilés de mode dédiés aux dernières tendances parisiennes de maillots de bain et de paréos, tandis que la tradition estivale du concours du plus beau bébé, perpétrée aujourd'hui encore, alternait avec les combats de boxe et les feux d'artifice, au rythme d'un été que l'on s'évertuait à passer le plus possible sur la plage.

Les années folles - Le Touquet-Paris-Plage - concours du plus beau bébé au bord de l'ancienne piscine
Le concours du plus beau bébé avant la guerre, au bord de l'ancienne piscine de la plage

Entre passé et modernité

La librairie de la plage d'avant guerre - plage du Touquet-Paris-Plage
La librairie de la plage d'avant guerre
Le bar de la Plage, aujourd'hui retrouvé- plage du Touquet-Paris-Plage
Le bar de la Plage, aujourd'hui retrouvé

Le retour de la vie sur la plage

Avant la guerre, la librairie de la plage, avec un ensemble de bars de plage, faisait partie du vaste complexe balnéaire étalé autour de la piscine. Bien que disparus après la guerre, ces lieux  de vie sur la plage ont repris récemment à travers l'émergence de nouveaux bars de plage et de nouvelles structures d'accueil. Le Touquet revit sur sa plage.

La place du centenaire et le plongeoir de 1950 de l'ancienne piscine - Le Touquet-Paris-Plage
La place du centenaire et le plongeoir de 1950 de l'ancienne piscine

Un symbole de Paris-Plage qui traverse les époques

Aujourd'hui le nouveau plongeoir des années 1950 domine encore la plage et les installations du parc aquatique de l'Aqualud. Il s'affiche comme symbole d'une époque révolue dans le paysage de la nouvelle place du Centenaire.

L'esplanade de l'horloge devant l'ancien casino de la plage - Le Touquet-Paris-Plage d'avant guerre
L'esplanade de l'horloge avant la guerre devant l'ancien casino de la plage
L'ancienne horloge de la plage d'avant guerre, aujourd'hui symbolisé par une oeuvre colonnaire - plage du Touquet-paris-Plage
L'ancienne horloge de la plage, aujourd'hui symbolisé par une oeuvre colonnaire