Boutiques de l'Avenue du Verger - 1927

L'élégance préservée de l'avenue du Verger, trace du Paris-Plage d'autrefois
L'élégance préservée de l'avenue du Verger, trace du Paris-Plage d'autrefois
Sous les illuminations de décembre, l'avenue du Verger se donne des airs de Champs Elysées
Sous les illuminations de décembre, l'avenue du Verger se donne des airs de Champs Elysées

Les "Champs Elysées touquettois"

C’est en 1927 que les boutiques de l'avenue du Verger ont été construites, permettant de prolonger l’axe commercial entre la forêt, la ville et la mer. L’avenue du Verger également appelée « les Champs Elysées touquettois » était autrefois recouverte d’un tapis rouge où la noblesse pouvait s’y montrer. Cette promenade, jusqu’à la rue St Jean, est aujourd'hui encore l'une des préférées des Touquettois et des visiteurs.

L'avenue du Verger à ses débuts, à la fois liaison verte de prestige entre le hôtels de luxe et parc du château Daloz- Le Paris-Plage des années 1900
L'avenue du Verger à ses débuts, à la fois liaison verte de prestige entre le hôtels de luxe et parc du château Daloz - années 1900

Un élégant verger pour une avenue de prestige

Anciennement plantée d’arbres fruitiers appartenant au potager de Daloz, l’Avenue du Verger a été dessinée en 1903 pour former un axe appelé "liaison verte". L'enfilade de verdure avait été conçue pour donner au trio des plus luxueux hôtels de la station une liaison commune plaçant l’Hermitage, le Royal Picardy et le Westminster au coeur d'une élégante ligne de jardins. On doit cette conception architecturale à   Arsène Bical, relayé à sa mort par Léon Hoyez.

L'entrée du parc du château menant vers le Casino et l'entrée du parc thermal de la source Valroy créé à partir de l'eau de Rombly, dans les années 1900 - image historique du Touquet-Paris-Plage
L'entrée du parc du château menant vers le Casino et l'entrée du parc thermal de la source Valroy créé à partir de l'eau de Rombly, dans les années 1900

Paris-Plage, l'ambition d'une station thermale

Le 15 juin 1905, grâce aux forages effectués avec la machine de Joseph Duboc, Paris-Plage est alimenté en eau de source. L'eau distribuée provient d'une source localisée à Rombly au nord d'Étaples. Elle est d'une telle abondance et d'une telle clarté que l'on songe, sous l'appellation source Valroy, à créer une exploitation médicale comme à Evian ou Vittel. Le Touquet-Paris-Plage a alors l'ambition de devenir une station thermale. En 1908, un établissement hydrominéral sera créé.

L'avenue du Verger en 1930 avec le kiosque de distribution de l'eau minérale de la source de Rombly
L'avenue du Verger en 1930 avec le kiosque de distribution de l'eau minérale de la source de Rombly

Une avenue menant autrefois à des thermes

Dans les années 1900 un kiosque où l'on venait boire son verre d'eau minérale provenant de la source de Rombly, se trouvait au coeur de l'avenue. Aujourd'hui, au même emplacement, entre les deux alignements de boutiques, se trouve un bassin rectangulaire surmonté d'une Naïade posant nue. Ce symbole mythologique de nymphe des rivières, des fontaines et des ruisseaux,  rappelle à la fois l'attraction passée de l'eau et le lien entre la station de Paris-Plage et les années nobles de la source de Rombly d'où Le Touquet d'aujourd'hui s'approvisionne néanmoins toujours en eau potable.

L'avenue du Verger, les Champs Elysées de Paris-Plage dans les années 1930
L'avenue du Verger, les Champs Elysées de Paris-Plage dans les années 1930

Paris-Plage, station ambassadrice de la mode et de l'élégance française

Durant la période de l’entre-deux guerres, l’avenue a abrité les grandes enseignes des célèbres bijoutiers et couturiers de Paris. Quelques boutiques des années 1930 : Maurice ARRIEL : maroquinerie de haut luxe (rue du mont Thabor, Paris), REDFERN : tailleur pour dames (rue royale, Paris), VAN CLEEF & ARPELS : joaillier à Paris et Cannes, KOSTIO DE WAR : haute couture (Avenue Montaigne, Paris), fourrure WEIL ...

l'alignement des boutiques de l'avenue du Verger bordé de parterres fleuris - Le Touquet-Paris-Plage
l'alignement des boutiques de l'avenue du Verger bordé de parterres fleuris

Des boutiques chics à l'architecture d'inspiration méditerranéenne

Sur le plan architectural le détail des loggias et les toits plats de couleur blanche rappellent le style méditerranéen. Originellement les colonnes jumelées s‘élançaient vers la corniche, encadrant aujourd'hui encore les loggias au-dessus des boutiques. Les jardinières situées sur les appuis, mettent en valeurs les bâtiments.