La navigation par satellite

L'arrivée du système Galileo: La course à la technologie ne s’interrompe jamais et  l’Europe qui n’a pas dit son dernier mot, veut se démarquer de ses concurrents américains et russes. Le nouveau système d’orientation Galileo révolutionnera l’orientation sur mer, sur terre et dans l’air et aura un impact conséquent sur la navigation comme sur tous les modes de déplacement et de transport existants. Galileo est en effet le futur système européen de positionnement par satellite. En test depuis fin 2005, suite aux lancements des 2 satellites Giove-A et Giove-B en décembre 2005 et avril 2008, les 4 premiers satellites de la constellation sont expérimentés depuis 2011 et le système est prévu d’être opérationnel en 2014.


Galileo devrait s’intégrer aux systèmes de radionavigation d’aide à la navigation et constituer une sorte de GPS des mers. En ce sens, il pourra trouver de très nombreuses applications :transports maritimes, aériens et terrestres, opérations de secours et de sauvetage, travaux publics, prospection pétrolière, agriculture, déplacement et orientation automobile (fonctionnement du GPS actuel), communication par téléphone mobile dans la vie quotidienne. []Il garantira l'autonomie de l'UE vis-à-vis des USA et de la Russie dans ce domaine stratégique, notamment dans les applications militaires, et déploiera des facultés avancées par rapport à celles actuellement offertes par le GPS (Global Positioning System) des USA ou GLONASS de la Russie.