Le phare et sa région

Du haut du phare, on observe que la ville du Touquet s'articule autour de 3 zones distinctes qui en font son identité et son originalité géographique

Le phare et son environnement

Au Nord : l'estuaire de la Canche

Au Nord-Ouest : l'embouchure de la Canche
Au Nord-Ouest : l'embouchure de la Canche

L'estuaire de la Canche a donné au Touquet un caractère de presqu’île. Le nom "Touquet", signifie d'ailleurs en dialecte picard "le tournant"et fait référence à l'arc côtier dessiné par la "pointe du Touquet", sur la rive Sud de l'estuaire. Au Nord, l'embouchure du fleuve est dominée par le mont St Frieux et délimitée par la pointe de Lornel. La pointe du Touquet abrite le quartier Quentovic, partie Nord de la ville du Touquet-Paris-Plage. Son nom est un hommage à l'ancien port carolingien "cantia vicus" (en latin, "vicus": l'agglomération, "cantia": la Canche) fondé par les Francs à l'embouchure de la Canche.

Au Nord : la baie de Canche à marée basse, adossée aux collines d'Artois - Automne
Au Nord : la baie de Canche à marée basse, adossée aux collines d'Artois - Automne

La baie de Canche présente un paysage particulièrement original. Surplombée au Nord par des coulisses valonnées, formées par la bande des collines d'Artois, elle présente un relief qui lui confère plus d'originalité que les deux autres estuaires picards, dessinés par la Somme et l'Authie. La baie de Canche offre également un appréciable havre pour les plaisanciers qui profitent d'un agréable port d'échouage, autour des équipements nautiques de la station du Touquet.

A l'Ouest : la ville

La ville face à la Manche
La ville face à la Manche

La ville fait face à la Manche, épousant le tracé naturel de l'une des plus belles plages d'Europe.  Grâce à l’ambition et la ténacité de ses fondateurs, mécènes et visionnaires successifs, la cité cente- naire a progressivement colonisé les dunes désertiques qui s'étendaient autrefois derrière la mer.

 

Du haut du phare on observe tous les détails de cette ville balnéaire conçue en harmonie avec son environnement. La hauteur générale des constructions reste modérée et bon nombre des villas anciennes ont été préservées. Bien que modernisée avec le temps, Paris-Plage, vu du haut du phare sur fond de mer d'Opale, a conservé son charme.

La ville constuite en damier avec ses rues perpendiculaires à la mer
La ville constuite en damier avec ses rues perpendiculaires à la mer

La forme urbaine se caractérise par une structure régulière en damier, organisée en rues perpendiculaires à la mer, rappelant le profil des villes américaines. Cette implantation assez inhabituelle en Europe offre une meilleure protection des rues du centre ville contre les vents dominants, particulièrement marqués sur l'une des côtes les plus ouvertes sur l'Ouest.

Le Touquet-Paris-Plage vu du phare de la Canche, dégradé urbain de la forêt à la mer
Dégradé urbain de la forêt à la mer
Le Touquet-Paris-Plage, étendue le long de l'arc côtier décrit par les abords de l'embouchure de la Canche
Une ville en forme d'arc déterminée par son trait de côte

La densité des habitations est croissante de l'intérieur vers la plage, sur une largeur d'environ 800m depuis le phare. La bande urbaine décrite par le centre ville n'a pas toujours été aussi large, compte tenu de l'évolution du trait de côte.

A l'Est et au Sud : la forêt et les villas

Au Nord-Est : l'ombre portée du phare sur le tapis forestier et les villas - Automne
Au Nord-Est : l'ombre portée du phare sur le tapis forestier et les villas - Automne

A l'Est et au Sud s'étend une forêt née de la main de l'homme il y a un siècle et demi, remplie de villas de charme et traversée d'élégantes avenues forestières. Cette nature jardinée a valu au Touquet-Paris-Plage sa réputation de jardin de la Manche.

Les jardins des villas touquettoises vu du sommet du phare de la Canche
Vu sur les jardins des villas environnantes
Les villas touquettoises au pied du phare de la Canche
Vue plongeante sur les villas au pied du phare